Mot du ministre de l’Agriculture

Ancrées dans les traditions québécoises, les expositions agricoles sont des occasions de rapprochement entre les consommateurs, les producteurs et les transformateurs locaux. Ces rendez-vous populaires permettent aux citoyens de découvrir les richesses de leur terroir et de mieux connaître le monde de l’alimentation.

À ce propos, la Politique bioalimentaire 2018-2025 – Alimenter notre monde, dévoilée le 6 avril dernier, fait une place de choix aux besoins des consommateurs relativement à l’offre alimentaire. Et les expositions agricoles, outre qu’elles encouragent les achats de proximité, contribuent à l’acquisition de connaissances en matière d’alimentation et au maintien d’un dialogue entre les consommateurs et les producteurs. Ce faisant, exposants et visiteurs participent à la promotion et à la valorisation des produits d’ici et concourent ainsi au développement d’« un secteur bioalimentaire prospère, durable, ancré sur le territoire et engagé dans l’amélioration de la santé des Québécoises et des Québécois ».

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation reconnaît la contribution des expositions agricoles à l’essor et à la promotion de l’industrie bioalimentaire d’ici. Dans toutes les régions, des producteurs et des transformateurs alimentaires profitent de l’intérêt croissant pour les aliments du Québec, ainsi que de la popularité de l’agrotourisme, des marchés publics et du tourisme gourmand, pour resserrer les liens avec les consommateurs, et tous les acteurs de cette relation en sortent gagnants. Les achats de proximité stimulent en effet la création d’emplois et la prospérité des régions.

Je tiens à féliciter les organisateurs de l’Exposition agricole de Lachute et à inviter la population à participer en grand nombre à ce grand rassemblement pour qu’il connaisse le succès qu’il mérite.

 

Le ministre de l’Agriculture,

des Pêcheries et de l’Alimentation,

LAURENT LESSARD

Photo_L.Lessard_HD_CMYK

ensemble_avancer_quebec